Latitude zéro
Compl. Titre  40.000 km pour partir à la rencontre du monde
Auteurs   Horn, Mike (Auteur)
Editeur   XO
Lieu Edition   Paris
Année Edition   2001
Collation   348 p.
Format   25 x 16 cm
ISBN   2-84563-057-3
Prix   19.67 EUR
Langue Edition   français
Sujets   Voyages autour du monde -- 21e siècle -- récits personnels
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 1
SiteNuméroCoteSectionEtat
Barbentane 00156009478843 910.4 HORAdulteSorti jusqu'au 01/11/2017
Résumé : Le 2 juin 1999, Mike Horn est parti pour un tour du monde en suivant la ligne de l'équateur, par ses propres moyens, c'est-à-dire sans engin à moteur. Dix-neuf jours plus tard il avait traversé l'Atlantique depuis le Gabon jusqu'au Brésil en trimaran. Puis il s'est enfoncé en Amérique du Sud, à pied et en pirogue, dans la jungle... et a débouché en Equateur, face au Pacifique...


Résumé :

« Les dix-sept mois de Latitude 0 se sont peu à peu transformés, dans ma mémoire, en une sorte d’instant unique, d’une intensité époustouflante. J’ai vu des enfants naître et des hommes mourir. J’ai longé des fleuves et escaladé des montagnes. J’ai connu la paix et j’ai vécu la guerre. J’ai éclaté de rire et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. J’ai éprouvé la joie, la déception, la tristesse, la peur de mourir, l’euphorie et le désespoir. »

Mike Horn ne vit que pour réaliser ses rêves. Alors un jour de printemps, il a laissé sur un rivage sa femme et ses deux filles qu’il adore, pour faire le tour de la planète, seul, en suivant la ligne de l’équateur.

À pied, en pirogue, à la voile ou à vélo, à travers trois océans et deux continents, Mike Horn a cheminé sur ce fil invisible. Sans jamais s’en écarter de plus de quarante kilomètres.

Il raconte ici comment un homme seul parvient à se fondre dans la nature pour qu’elle le laisse passer – et parfois il n’y arrive pas. Dans la forêt vierge du Brésil, mordu par un serpent, il est resté quatre jours aveugle, à demi conscient, sans savoir si le venin était ou non mortel.

Mais le plus grand danger, c’est l’homme et ses guerres. En Afrique, des rebelles ont arrêté Mike Horn et l’ont condamné à mort. Il ne s’en est tiré que de justesse.

Pourquoi tout ça ? Parce qu’il voulait aller au bout de son rêve, plus loin dans la rencontre de la nature et des hommes. On découvre dans ce récit hors du commun un homme qui a peur, qui s’émerveille, qui a mal, mais qui avance, toujours.

(Source : amazon)